Atelier de traduction by Centre de Recherches INTER LITTERAS

By Centre de Recherches INTER LITTERAS

Show description

Read or Download Atelier de traduction PDF

Similar literature books

The Conspiracy

The Conspiracy is the final and so much acclaimed novel through French author and activist Paul Nizan, who died years after its booklet struggling with the Germans on the conflict of Dunkirk. Hailed through Jean-Paul Sartre as Nizan’s masterpiece, the ebook facilities upon the determine of Bertrand Rosenthal, a inaccurate philosophy pupil learning in pre-war Paris.

Father & Son: Kingsley Amis, Martin Amis, and the British Novel Since 1950

This leading edge research of 2 of England's hottest, debatable, and influential writers breaks new floor in analyzing the connection among Kingsley Amis and his son, Martin Amis. via intertextual readings in their essays and novels, Gavin Keulks examines how the Amises' paintings negotiated the limits in their own courting whereas claiming territory within the literary debate among mimesis and modernist aesthetics.

Families and Survivors

“A you-can’t-put-it-down ebook. . . . Alice Adams has stumbled on a brand new solution to inform the nice American dynasty tales all of us love. ” --The Washington submit

Alice Adams’ moment novel is the portrait of a Southern-born girl as she stories her life.

From Louisa Calloway’s Southern girlhood to her debut to her first marriage, for all time surrounded through a definite culture and for all time resisting. In lieu of her conservative, bigoted father, she chooses males who're liberal, free-spoken, Jewish. however her first marriage is gloomy, yet her moment supplies to be sounder, as she discovers what she rather wishes, may have, can become—what she particularly is.

Additional resources for Atelier de traduction

Example text

L’objectif déclaré de l’auteur est de dresser en grandes lignes la lente et incertaine « marche vers la professionnalisation » (149) du traducteur et de poursuivre la structuration du champ de la traduction pour l’édition. La traduction y sera envisagée, en premier lieu, comme « pratique rémunérée » et détachée d’autres métiers de la langue qui sont peu différenciés à l’époque. Un autre objectif du chapitre mais aussi de toute l’histoire est de rendre compte de l’expérience des traducteurs pour qui la traduction est l’activité principale et qui ne jouissent pas de visibilité historique comme les traducteurs de prestige pour qui, paradoxalement, la traduction est souvent une activité annexe.

Aux « trilingues », Cyrille (appelé aussi Constantin le Philosophe) oppose le don des langues de la Pentecôte et Marc 16 :17 où il est dit que ceux qui ont cru au Christ « chasseront les démons » et « parleront de nouvelles langues ». De plus, prolongeant la réflexion augustinienne, il rappelle que l’hébreu, le grec ou le latin précèdent la venue du Christ, d’où leur relative impureté par rapport aux langues apparues plus tard. C’est là, on le voit, un renversement de perspective majeur. , entrée « Traduire », Vocabulaire européen des philosophies, op.

Mais cet emprunt va au-delà d’un simple collage, d’un emprunt extérieur : Peter Burke intègre les concepts et la méthodologie des Translation Studies à ses fins propres, qui sont de l’ordre de l’interdisciplinarité interne, pour ainsi dire : ses méthodes d’analyse, dont la dominante est l’histoire, s’enrichissent de nouveaux instruments empruntés ailleurs. 35 Pour l’exprimer autrement, Peter Burke n’est pas un traductologue qui fait de l’histoire quand il utilise la traductologie : dans son propre champ disciplinaire, c’est l’histoire qui est centrale, et la traductologie qui est périphérique, tout comme les autres disciplines qu’il cite et auxquelles il fait au besoin appel, comme l’anthropologie ou la sociologie.

Download PDF sample

Rated 4.80 of 5 – based on 49 votes